Reddit Reddit reviews Le Pen, une histoire française (French Edition)

We found 4 Reddit comments about Le Pen, une histoire française (French Edition). Here are the top ones, ranked by their Reddit score.

Historical Biographies
Biographies
Books
Le Pen, une histoire française (French Edition)
Check price on Amazon

4 Reddit comments about Le Pen, une histoire française (French Edition):

u/hibou_confus · 13 pointsr/france

> Au moins Tapie avait un peu plus de couilles.

Tu parles…

Tapie était de mèche avec le FN.

Lui et Le Pen étaient des alliés objectifs contre Gaudin, et s'aidaient mutuellement :
> Côté Front national, un vote franc et direct pour Tapie [pour l'élection du président du conseil régional, en 1992] était impossible à assumer politiquement. L’émissaire d’Énergie Sud [la liste de Tapie] demande cependant à Le Pen d’éviter par tous les moyens que certains élus frontistes ne votent secrètement pour Gaudin, craignant d’ultimes manœuvres du chef de l’UDF. Voilà comment, pour finir, les élus du Front national ont été les seuls à « suivre » Tapie : au moment du troisième tour à bulletins secrets, Le Pen appelle ses troupes à quitter l’hémicycle. Certes, aucun ne pourra donc voter directement pour Tapie. Mais au moins aucun d’entre eux n’a pu être tenté d’apporter sa voix à Jean-Claude Gaudin ce que Bernard Tapie voulait éviter.


> Cette connivence se trouve confirmée un an plus tard, lors des élections législatives de mars 1993. Elle va fonctionner cette fois au détriment de Bruno Mégret, le second de Le Pen, qui se présente dans la douzième circonscription des Bouches-du-Rhône. Le candidat RPR doit se retirer. Mégret espère bien son soutien. Il dispose d’une monnaie d’échange possible si, à Gardanne, la circonscription voisine, au nord de Marseille, le représentant du FN Damien Bariller, proche conseiller de Mégret, se retire pour favoriser l’élection du candidat de droite contre Bernard Tapie. Le deal est d’autant plus concevable que le candidat du RPR, Hervé Fabre d’Aubrespy, est proche de Charles Pasqua. Contre toute attente, Le Pen intime l’ordre à Damien Bariller de se maintenir pour faciliter au contraire l’élection de Tapie ! Bruno Mégret tente de convaincre Bariller de se retirer, mais ce dernier refuse sachant qu’au Front, on ne défie pas le chef ouvertement. « Il aurait été viré et j’aurais été obligé de le soutenir », reconnaît aujourd’hui Bruno Mégret 13.

> On apprendra bien plus tard que Jean-Marie Le Pen a reçu Bernard Tapie à Montretout. Selon le président d’honneur du Front national, qui a « avoué » cette curieuse entrevue dix-sept ans après 14, sa décision de maintenir Bariller aurait été prise avant leur rencontre : « Tapie a obtenu en quelque sorte gratuitement ce qu’il avait l’intention d’acheter, nous dit-il aujourd’hui. Je ne lui ai demandé qu’une chose : abandonner ses poursuites contre Jean-Edern Hallier qui était en grande difficulté. Je ne sais même pas s’il a tenu sa promesse 15. »

> De son côté, Bernard Tapie a toujours nié l’existence de leur entrevue accusant Lorrain de Saint-Affrique d’avoir inventé cette histoire 16. Mais la personne qui l’a emmené à Montretout nous l’a confirmée. Par ailleurs, plusieurs acteurs de l’époque l’ont également évoquée. Francis Allouche, qui était alors la plume de Tapie, affirme avoir rompu avec lui à cause d’un « marchandage » avec Le Pen dont l’ex-patron de l’OM avait admis l’existence 17.

(…)

> Cette indulgence envers Tapie n’empêche pas Le Pen de savoir mettre des limites à leur connivence. Lorsque, après la campagne des européennes de 1994, Bernard Tapie aurait invité les onze députés européens frontistes à une petite croisière sur son yacht, le Phocea, Le Pen aurait répondu à Fernand Le Rachinel 20, par lequel est transmise l’invitation, que « ceci n’est pas une bonne idée 21 ».

Sur le fameux débat « au gants de boxe » de 1994, les deux hommes s'étaient mis d'accord à l'avance :

> Un gentleman agreement est ainsi trouvé : il faut que le débat, organisé par Paul Amar de France 2, soit utile aux deux hommes. Il convient donc de définir les terrains d’affrontement permettant à chacun de cibler leurs concurrents directs : Le Pen doit affaiblir Dominique Baudis et Philippe de Villiers, et Tapie la liste Rocard. Pour atteindre plus facilement ce double objectif, explique Bartherotte, il est décidé que chaque adversaire évitera d’évoquer le point faible de son contradicteur. Bernard Tapie ne devra pas parler d’antisémitisme et de racisme, tandis que Jean-Marie Le Pen évitera d’évoquer le dossier judiciaire de Tapie. Le 1er juin 1994, le deal sera respecté lors du 20 heures de France 2 33. Seuls les gants de boxe, donnés aux débatteurs avant le match par le journaliste, n’étaient pas prévus au programme, et ils provoqueront l’éviction de Paul Amar de la deuxième chaîne.

Source : ce bouquin.

u/ConnardDechaine · 1 pointr/france

> Alors oui le FN a changé de discours économique depuis les années 1990/2000 ou il était tout bonnement Reaganien et Pro Europe

En fait non. Relis les programmes de l'époque au lieu de répéter un truc entendu à gauche.

Jean-Marie Le Pen a toujours eu des constances dans son programme économique depuis Poujade : pour les artisans et le petits commerçants, et contre la bureaucratie.

Pour le reste, quel parti n'a pas changé de discours économique franchement ? Le PS avec les privatisations de Jospin et la défiscalisation des stock-options c'est quoi ?

>Mais leur seule constante est la xénophobie, la haine de l'immigré

Manque de culture :

Ce qu’il faut dire aux Algériens, ce n’est pas qu’ils ont besoin de la France, mais que la France a besoin d’eux. C’est qu’ils ne sont pas un fardeau ou que, s’ils le sont pour l’instant, ils seront au contraire la partie dynamique et le sang jeune d’une nation française dans laquelle nous les aurons intégrés. J’affirme que dans la religion musulmane rien ne s’oppose au point de vue moral à faire du croyant ou du pratiquant musulman un citoyen français complet. Bien au contraire, sur l’essentiel, ses préceptes sont les mêmes que ceux de la religion chrétienne, fondement de la civilisation occidentale. D’autre part, je ne crois pas qu’il existe plus de race algérienne que de race française [...]. Je conclus : offrons aux musulmans d’Algérie l’entrée et l’intégration dans une France dynamique. Au lieu de leur dire comme nous le faisons maintenant : « Vous nous coûtez très cher, vous êtes un fardeau », disons leur : « Nous avons besoin de vous . Vous êtes la jeunesse de la Nation »

Ce sont les mots de Jean-Marie Le Pen.


>Jean Marie Le Pen a même allégrement torturé durant la guerre d'Algérie.

Cette histoire de torture n'est vraiment pas crédible. Il faut vraiment être naïf pour le croire.

On ne confie pas une mission de torture à un député (surtout pas le 2ème plus jeune député de France) présent à Alger pour 3 mois pour la frime. En Indochine, on lui a confié la lourde tâche d'être journaliste. En Égypte, il a dû superviser non pas des combats mais le fait d'enterrer les morts.


En Algérie, il servait d'aiguilleur non pas pour torturer des Arabes, mais pour récolter des renseignements sur les Européens pro FLN (lire leur courrier, surveiller les déplacements, envoyer aux autres unités ou à la justice des informations incriminant ou innocentant les suspects).

Et puis l'histoire du poignard sans déconner ! Un député en mission pour 6 mois arrive avec son poignard nazi et le laisse chez une personne qu'il vient torturer (ah oui parce qu'on torture à domicile aussi, c'est beaucoup plus simple de trimballer sa gegene dans des zones hostiles, il faut le préciser) puis son fils retrouve le poignard et le cache pendant 40 ans et vous avalez ça ?

Il va d'abord en Égypte, puis revient à Alger le 28 décembre 1956, est ensuite envoyé dans le Djebel quelques jours. Ensuite il est en charge du quartier de la Maison Carrée mais pas du tout de la Casbah (sous la charge de Bigeard et du 3ème RPC). Il était dans le 1er CC de Louis Martin qui était opposé à la torture.

Je ne comprends même pas qu'on puisse ressortir cette histoire de torture qui ne tient pas debout une seule seconde.

Les accusateurs sont tous des mecs qui ont agi sur commande du FLN. Il a été démontré que les témoins avaient menti, accusant Le Pen de choses où il ne pouvait pas être présent, de trucs complètement fantaisistes (le poignard, la torture au chalumeau).

Il a d'ailleurs été prouvé avec des archives militaires que c'est le 3ème RPC et non Le Pen qui avait tué Moulay (l'histoire du poignard) dans la nuit du 2 au 3 mars.

C'est pas compliqué, il suffit de lire le bouquin de Péan et Cohen (2 ans d'enquête qui démonte les conclusions du Monde, vidéo), ou encore celui de Christian Lionet et Gilles Bresson (2 ans d'enquête, même conclusion).


Le coup de la torture par Le Pen en Algérie ne tient pas. Il faut vraiment n'avoir aucune idée de ce qu'il se passait à Alger à l'époque ni du fonctionnement de l'armée pour affirmer des choses pareilles.

Le capitaine Bonelli déclare pour sa part qu'on ne confiait pas ce genre de mission à des civils de passage, fussent ils officiers de réserve". Claude Tenne, ex OAS condamné à mort puis évadé en Belgique, a déclaré pour sa part à Christian Lionet que jamais on aurait confié une mission aussi sérieuse à un tel guignol.

----

Au final, tu ne fais que répéter la soupe de mensonges qu'on trouve sur l'Humanité. Aucun intérêt si ce n'est de te déshonorer.

u/MauvaisConseil · 1 pointr/france

> Et le coup des SS et collabos à la fondation du FN ?

Des SS et collabos étaient parmi les fondateurs du FN, donc Le Pen a torturé en Algérie ? C'est ça ton argument ?

>Dis le mec qui rejette toute source soit en l'ignorant, soit en embrayant sur un truc sans rapport, soit en lolant.

Oui bien sûr, les sources sur la non torture de Le Pen, c'est pas compliqué, il suffit de lire le bouquin de Péan et Cohen (2 ans d'enquête qui démonte les conclusions du Monde, vidéo), ou encore celui de Christian Lionet et Gilles Bresson (2 ans d'enquête, même conclusion).

Le coup de la torture par Le Pen en Algérie ne tient pas, et quand on en vient à inventer un couteau des scouts hitlériens ça devient n'importe quoi. Aucun militaire ne peut appuyer ça, c'est pourtant pas compliqué de se renseigner sur les pratiques de l'armée pour conclure que c'est du n'importe quoi.